AOP ?

L'Appellation d'orgine protégée est un sigle officiel de qualité certifiant l'origine et le mode de production traditionnel d'un produit. Pour obtenir l'AOP, le produit doit avoir une origine géographique déterminée, un lien au terroir et à la tradition et se voir élaboré selon des méthodes qui garantissent que ce terroir puisse exercer son influence.

Les AOP suisses ne sont reconnues qu'à l'intérieur des frontières nationales. L'Union européenne reconnaît les AOP nationales des pays membres. Les accord bilatéraux entre la Suisse et l'UE prévoient une reconnaissance mutuelle des AOC/AOP.

La protection de certaines désignations de produits agricoles vise à défendre les consommateurs contre la tromperie et à protéger les producteurs contre la concurrence déloyale quant à l'utilisation de ces désignations.

Le registre des appellations d’origine (AOP) et des indications géographiques (IGP) sert à protéger les noms géographiques ou traditionnels désignant des produits agricoles (autres que le vin) dont l'identité et les principales caractéristiques sont déterminées par leur origine.

Lorsqu’un nom est protégé, son utilisation est réservée aux producteurs de l’aire géographique définie, pour autant qu'ils respectent un cahier des charges précis.

En Suisse, les AOP sont régies par l'article 16 de la loi sur l'agriculture ainsi que par les ordonnances du 28 mai 1997 et du 11 juin 1999.

Le droit suisse ne permet pas pour l'heure l'octroi d'AOP à des produits autres qu'alimentaires. L'extension aux produits sylvicoles était prévue prévue dans le cadre de la révision de la loi sur les forêts, refusée par le Parlement fédéral début 2008. Le Parlement aintroduit les AOC "bois" dans le cadre du paquet de révision législative "Swissness" (p. 7793).

Plus de détails sur le site de l'Association suisse pour la promotion des AOP et IGP
et sur le site de l'OFAG.